Année 2015

Retour sur le stage IMAF France Multi-discipline de Bugeat en Correze les 14 et 15 mars 2015

 Le week-end dernier l’IMAF Europe – Division France a organisé son deuxième stage international à Bugeat (31).
Cela a été pour nous l’occasion de matérialiser notre fédération, autour du Budo.

Etaient bien entendues présentes les entités françaises qui permettent quotidiennement d’enrichir l’IMAF France.
Le dernier venu : le goshindo kan encadré par Vincent Denis (un grand merci à son sens de l’organisation et son humanisme), le goshinbudo encadré par Antonio Castro (avec ses coups de pieds toujours aussi bien placés), et l’EFJJSD encadré par Laurent Rochat (toujours aussi… joueur).

Ce fut véritablement un grand moment pour nous car loin de nos repères habituels, nous avons découvert une structure faite sur mesure : dojo, lieu d’hébergement et de restauration sur place, et de qualité.

Pour cela Vincent a su très tôt dans l’année nous convaincre de cette belle opportunité.

D’autre part, ce fut l’occasion de découvrir la Corrèze et son sens de l’hospitalité. Et encore une fois Vincent nous a permis de découvrir certaines libations presque locales, mais en tout cas très appréciées. Nos adhérents et invités ont pu pratiquer sur différents plateaux les techniques de Penchak-silat, Kempo, Goshindo kan, Goshinbudo, Jujitsu, ji-jiutsu, etc…

Chacun a pu peaufiner sa technique, en découvrir de nouvelles, et de ce fait, enrichir son point de vue sur les arts martiaux.
C’est l’essence même de notre fédération européenne : réunir, échanger, partager.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous avons partagé un très agréable week-end.

Nos styles n’appartiennent à personne et tout le monde peut pratiquer chez lui, dans son jardin, à la plage, sous la douche et bien sûr dans un Dojo.

Au risque de faire du JC Van Damne, les arts martiaux, cela appartient à tout le monde et à personne.

L’important n’est pas de savoir qui fait quoi, mais bien de savoir ce qu’on en fait.

Quand certains essaient d’en faire un instrument politique, médiatique, financier, en tentant de se l’approprier comme un bien matériel et surtout pas transmissible en dehors de leur carcan, d’autres essaient de le rendre accessible, ouvert et profitable à tous.

L’IMAF France, et sous son regard l’IMAF Europe, tentent de rendre au Budo son universalisme, son ouverture.

C’est la raison pour laquelle nous ouvrons nos portes à tous les horizons. Cela ne signifie pas que nous faisons n’importe quoi. Il y a des cadres et nous nous y soumettons. Comme les autres je l’espère.

Nonobstant cette remarque bien placée (comprend qui pourra), ce week-end champêtre nous a fait le plus grand bien.

Certains pourront peut-être regretter une participation “limitée”. Il est vrai que la Corrèze n’est pas à côté. Mais tous les lieux de notre beau pays sont toujours loin de quelque part.

Alors quand nos amis belges sont arrivés, nous nous sommes dits que finalement, ce n’est pas si loin que ça. Merci à eux pour être venus à notre rencontre. Pour avoir démontré et partagé.

Finalement, ce genre de rencontre devrait toujours se passer de cette manière: ouvrir sa porte à ses amis, à ses voisins et aux gens curieux qui ne se limitent pas aux castes fédératives ou martiales (pour ne pas dire secte…). N’y a-t-il pas, dans l’histoire des arts martiaux quelqu’un qui parlait de prospérité mutuelle?

Visiblement, tous ne savent encore lire correctement. A moins qu’ils ne vendent que du flanc pour attirer le plus grand nombre.

Merci à tou(te)s pour ce moment d’échange, martial et sportif. Ce genre d’évènement n’est possible que par la volonté et le dynamisme de quelques-uns. Et malgré les difficultés, nous avons réussi à mettre sur pied ce séminaire IMAF France. Sans vous, encadrants et participants, cela n’aurait pu avoir lieu.

Nous prenons déjà rendez-vous pour 2016 où nous nous retrouverons, plus nombreux, plus enthousiastes, et plus préparés pour vous offrir un toujours plus haut niveau de prestation martiale.

A très bientôt sur les tatamis, dans vos clubs et dans vos régions. L’esprit du Budo vous accompagnera, tant que vous ne détiendrez pas la vérité suprême. (PS: elle n’existe pas).

Martialement votre.

Retour sur le stage IMAF FRANCE des 14 et 15 mars 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.