Année 2015

Retour sur le stage self-défense du samedi 19 décembre 2015

 Une fois n’est pas coutume, nous terminons (presque) l’année par un stage ouvert à tous.

Nous offrions samedi 19 décembre plus de 3 heures de self defense à la sauce que nous apprécions toujours: ouverture à tous les styles, écoles et Fédérations. Résultat, les horizons d’origine des élèves étaient aussi larges que nos portes sont grandes ouvertes:

krav maga, judo, ju-jitsu, karaté, grands débutants, pratiquants occasionnels…

Cela fait plaisir car nous retrouvons des amis et des martialistes de tous genres.

Mais ils ne venaient pas pour des arts martiaux traditionnels.

Rappelez vous que les japonais dans certains styles de karaté utilisaient certains agrès étonnants: rame, fléau à blé, etc…

Et bien, ce samedi, et à la suite de la démonstration des techniques à main nue, nous voulions montrer que les objets du quotidien peuvent avoir une réelle utilité pour se défendre.

C’est la raison pour laquelle nous avons démontré les possibilités d’utilisation de ce qui peut se rapprocher d’un stylo, d’un magazine roulé très serré, ou d’un parapluie.

Car ces objets, par delà leur fonction usuelle, peuvent se révéler être des atouts majeurs pour se protéger, bloquer, parer, percuter, ou occasionner des clés.

Ce ne sont pas des armes, et nul besoin d’en acheter.

Il suffit de se servir et d’appréhender les objets que vous avez sous la main différemment.

Bien utilisés, avec conviction, vous serez aussi efficace que si vous donniez un coup de poing en pleine face.

Le tout est de savoir saisir la fonction “défense” de chaque objet et de pratiquer, manipuler, s’entrainer, et y aller franchement le cas échéant.

Comme toute pratique martiale, cela nécessite de nombreuses répétitions.

Du “drill” diront certains.C’est vrai.

Aussi, nous n’avons pas la prétention d’avoir rendu les élèves invincibles.

Mais nous voulions leur faire toucher du doigt ces nombreuses possibilités, rapides, efficaces, pas chères.

C´est l’essence même de notre méthode: adaptation, décision, engagement. Toujours dans le respect de la légitime défense que la loi nous impose naturellement. Car rappelons le, désarmer un individu pour se défendre, quitte à engager  des techniques de frappes, de projection, etc… est permis, mais dans le strict respect des notions de légitime défense: injustifiée, nécessité, concomitance, proportionnalité.

Vous rajouter au stage très technique de ce 19 décembre une dose de bonne humeur, des profs au taquet, et avec la participation d’élèves volontaires, vous obtenez un stage dynamique et nous l’espérons répondant aux attentes de chacun.

Merci à tous pour votre participation, votre fidélité et vos remarques qui nous aident à être encore meilleur.

A très bientôt sur les tatamis.

{source}
<iframe width=”560″ height=”315″ src=”https://www.youtube.com/embed/dVR9ocq1ZlA” frameborder=”0″ allowfullscreen></iframe>
{/source}

Toute l’équipe de l’EFJJSD vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d’année.

“passe moi ton stylo, j’ai un autographe à donner”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.