Année 2013

Retour sur le stage de Jujitsu du 2 novembre 2013

Pour ceux qui en doutaient, ce n’était pas une blague. L’EFJJSD est bien installée au Cercle Tissier. N’en déplaisent à certains, certainement!

C’était donc un beau samedi de novembre, de 15h00 à 18h00, le 02 exactement. Notre deuxième stage au Cercle. Celui de nos amis 🙂 Rappelez-moi le menu?… Kansetsu waza.

Kézako? “techniques de luxation” vous dira wikipédia, ce que nous confirmons.

Nous avons donc choisi dans ce second stage de l’année de mettre un point d’honneur à réviser ces petits riens, qui font tout, surtout en Ju-Jitsu.

Clé de poignet, d’épaule, de coude, qui permettent de contraindre son adversaire (ici partenaire) à le suivre où bon vous semble.

En Ju-Jitsu, c’est souvent vers le sol. Et les clés en self défense sont très efficaces pour contrôler le quidam presque moyen qui est venu pour vous agresser (Ouuu l’inconscient!!).

Il existe des éducatifs pour réviser ces techniques. Ils permettent de voir en détail chaque point qui engendre la contrainte. C’est ce que nous avons modestement vu dans un premier temps samedi après-midi.

Pour les stagiaires que nous retrouverons bientôt sur les tatamis, nous verrons qu’il y a encore d’autres tiroirs à la commode “kansetsu waza”.

Néanmoins, l’application en situation nécessite une explosivité qui surprendra votre adversaire. Agrémentée d’un atemi (frappe) pour l’aider à se focaliser ailleurs que sur la clé, ces éléments rendront la contrainte articulaire d’autant plus efficace. N’oublions pas qu’elle répond à “une atteinte injustifiée envers soi-même ou autrui…” (Les juristes apprécieront) et qu’elle doit se faire dans un but essentiel:

Préserver son corps d’un potentiel agresseur. Et pour cela il faut répéter, et encore répéter pour que cela devienne des automatismes.

Nous avons vu nombre de techniques de contraintes, mais également des exercices pratiques, contre un ou plusieurs adversaires, avec ou sans armes (sujet que fera prochainement l’objet d’un stage spécifique). Et comme n’importe quel exercice de répétition, il faut faire ses gammes régulièrement afin de devenir bon, le jour où c’est nécessaire. En espérant que cela n’arrive jamais. Mais comme disait notre ami Raoul, “si vis pacem, para bellum”: “qui veut la paix, prépare la guerre”

(Raoul est très fort en latin), ou plus prosaïquement: “mieux vaut faire le boucher que le veau”, ou le mouton, c’est selon.

C’est l’intérêt même de ces stages: travailler des points de détails, ou, un ensemble technique particulier qui sera vu sous un maximum d’angles. Chose difficile à réaliser pendant un cours normal tant l’éventail technique est large.

C’est la raison pour laquelle nous vous invitons à venir nous rejoindre le 07 décembre prochain pour un nouveau stage. Le thème sera indiqué dans nos pages très rapidement. D’ici là, n’hésitez pas à venir nous voir, ou revoir.

 

L’équipe technique.

EFJJSD, Novembre 2013.

jujitsu-efjjsd-novembre-2013 7

 Bravo à tous.

jujitsu-efjjsd-novembre-2013 4

Attention randori d’experts en préparation…

jujitsu-efjjsd-novembre-2013 3

Oh oh ! …

jujitsu-efjjsd-novembre-2013 2

Hé hééé ! …

jujitsu-efjjsd-novembre-2013 5

Concentré ?

jujitsu-efjjsd-novembre-2013 6

Merci.

jujitsu-efjjsd-novembre-2013 8

Nos 2 ceintures noires au repos…

jujitsu-efjjsd-novembre-2013 9

Un lapin ? …

jujitsu-efjjsd-novembre-2013 10

 Bleue ma couleur préférée…

jujitsu-efjjsd-novembre-2013 11

La peur ?

jujitsu-efjjsd-novembre-2013 13

Ah non …

jujitsu-efjjsd-novembre-2013 1

Deux ? Une broche à cheveux ? comprends pas…

jujitsu-efjjsd-novembre-2013 12

Tac !

Retour sur le stage jujitsu du samedi 2 novembre au cercle Tissier de Vincennes 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.