Année 2014

Retour sur le stage Self-Défense SARC du 22 novembre 2014

Les habitués reconnaitront l’article du code pénal qui évoque la légitime défense. Le stage organisé samedi dernier, avait pour sujet la self-défense.

Mais qui dit self-défense, dit obligatoirement légitime défense. Ce rappel légal, peut être rébarbatif pour certains, devrait être obligatoire expliqué dans toutes les activités sportives ou martiales qui font appel à la notion de self-défense. Or, l’expérience, et vos témoignages montrent que c’est très rarement le cas.

Les techniques enseignées dans la grande famille des arts martiaux ont pour origine cet aspect de défense. Les pratiques évoluent, le cadre d’apprentissage également. Néanmoins, ces techniques n’en restent pas moins efficaces, et dangereuses si elles ne sont pas utilisées à bon escient, ou mal maîtrisées.

Dans un cas de défense légitime, pour se protéger, ou protéger quelqu’un, il faut être capable de répondre à ces exigences légales. Tout en se préservant.

C’est tout sauf simple. C’est pour cela que nous avons pour le 2 eme fois organisé ce type de stage. Etre capable de réagir, techniquement, proprement, dans un contexte dégradé (agression, stress..) tout en respectant le cadre légal de notre état républicain.

Pour vous donner une petite idée de ce que vit une “victime” potentielle, imaginez-vous faire un effort physique important, qui vous asphyxie, et subir une atteinte injustifiée, forte, choquante, incompréhensible. Vous devez pouvoir analyser ce qu’il se passe, comprendre votre environnement, avoir une réponse proportionnée et toujours avoir la capacité de recul nécessaire pour éviter d’avoir le geste de trop (au risque d’avoir une réponse disproportionnée au regard de la loi) ou celui du pas assez (et subir un dommage important).

C’est ce que les 20 stagiaires ont pu apprendre, réviser, et mettre en pratique ce samedi. Certains élèves ont d’ailleurs pu pousser l’exercice un peu plus loin, un peu plus fort, et se mettre “dans le rouge”. Toujours dans ce but.

Il existe un adage qui dit “entrainement difficile, guerre facile”. Personne n’est jamais préparé à subir une agression. En revanche, certains exercices et mises en stress positif peuvent permettre de mieux se préparer.

Espérons que les stagiaires n’auront jamais à expérimenter cet adage, néanmoins, si cela doit être le cas, espérons que ce stage leur soit le plus profitable possible.

Bravo à Olivier, Viet, Stephane, William, David, Laurent, Fabrice, et Guillaume qui ont éprouvé leur volonté et leur capacité à gérer du mieux possible ce genre de situation. Force est de constater que l’entrainement et la répétition des exercices parfois difficiles forgent des caractères, et des citoyens prompt à répondre de manière adaptée.

Par ce stage l’EFJJSD ne cherche pas à former des combattants ou toutes autres entités “para” services régaliens, mais des citoyens et des pratiquants d’arts martiaux responsables.

Nous referons ce genre de stage, nous pouvons même vous proposer des stages sur mesure pour vos proches, amis, ou autre sur cette thématique spécifique. N’hésitez pas à nous solliciter, nous vous aiderons avec plaisir.

EFJJSD

Novembre 2014.

122-5!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.