Année 2010

Retour sur la démonstration de jujitsu du 26 septembre 2010

Ce dimanche 26 septembre 2010 a eu lieu dans le sud de Paris une nouvelle démonstration de jujitsu présentée par l’EFJJSD.
Pour cette occasion, pas moins de 7 tableaux d’une durée totale de 20 minutes ont été présentés au public qui a répondu présent malgré le temps quelque peu capricieux de cette journée dominicale.
Retour sur cette belle prestation scénarisée et largement applaudi par les nombreuses familles présentes, venues célébrer cette fête des retours.

C’est un petit dimanche matin pluvieux qui ouvre cette nouvelle journée de samouraï, 100% jujitsu.
En effet, ce même jour, de 10 h 00 à 13 h 00 était également programmé le premier stage de jujitsu de l’EFJJSD au temple du ninja de Maisons-Alfort.
Mais cela est une autre histoire que je vous invite à découvrir dans la rubrique stage…
En ce dimanche matin maussade donc, nous apprenons que notre passage initialement prévu à 16 h 30 se retrouve finalement avancé à 16 h 00 et un acteur déclare contre bon gré mal gré lui forfait.
Qu’à cela ne tienne, les samourais que nous sommes adaptons à la dernière minute le programme.
Le RdV est pris.

La bonne surprise à notre arrivée – je passerai volontairement le petit encas copieux et équlibré digne d’athlètes de haut-niveau que nous prenons alors pour nous restaurer après 3 heures de stage et un peu de route (merguez – frites / café Embarassé) – est une percée du soleil et la présente d’une foule massive et compacte, visiblement amatrice d’art-martiaux à l’applaudimêtre.
La démonstration doit s’effectuer sur le tatami central en extérieur. Cette éclaircie est donc une aubaine pour nous.
Notre passage s’intercale entre le Taï-jitsu qui s’exécute devant nous et une démonstration de Full-Contact.
La fête bat son plein, et tout semble se passer pour le mieux…

Direction maintenant le vestiaire des artisteCool, pour revêtir le kimono et se mettre en mouvement.
L’heure approche, l’échauffement commence entre 2 tacots seconde guerre mondiale et un barraque à frite…

Pourtant, en quelques minutes, le temps vire à nouveau à la pluie. Aïe !
Les organisateurs conscient du danger que représente de telle démonstation sur un sol glissant et les bottes en cahoutchouc en quantité insuffisante, déplacent la zone de prestation au sec et à l’abris, sur une belle estrade de concert couverte.
Le tatami est essuyé et lustré.
J’effectue un petit brieffing au présentateur pour lui demander de présenter notre passage avec ses différents tableaux et à la régie pour gérer la musique qui va avec.
Tout un programme.
Ca y est on y est presque, l’animateur arrangue la foule, les gense se rapprochent, nous y sommes.
Philippe, Eric, Stéphane et Jean-Laurent s’emparent du tapis les premiers.
Puis c’est à mon tour avec Olivier sur mes pas.
Nous saluons la foule.
Le présentateur commence la présentation du jujitsu.
C’est parti !

A vous de choisir :

La vidéo courte 100% action (part. 1 et 2)

{youtube}7YVpk1F2ErQ{/youtube}
{youtube}Wm2dEObrMW0{/youtube}

ou la vidéo longue avec commentaires et explications… (part. 1, 2 et 3)

{youtube}j57PgQDC98c{/youtube}
{youtube}bB7dh3GyQi0{/youtube}
{youtube}stmbnUdK1C8{/youtube}

A titre personnel, je tiens à remercier Olivier Berrand, Philippe Lacombe, Eric Conxicoeur, Sthéphane Dupic, Jean-Laurent Faurère et Titine si ! si ! pour leur disponibilité et sans qui, cette belle journée n’aurait certainement pas été la même. Je vous laisse également apprécier leur qualité technique.
Merci à vous les amis.

demo du jujitsu de l'efjjsd - 26 septembre 2010_004

demo du jujitsu de l'efjjsd - 26 septembre 2010_006

demo du jujitsu de l'efjjsd - 26 septembre 2010_007

demo du jujitsu de l'efjjsd - 26 septembre 2010_008

demo du jujitsu de l'efjjsd - 26 septembre 2010_009

N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires…{jcomments on}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.