Uncategorized

BMF2 PANCRACE

 

logo_ffscda

Laurent ROCHAT et Eric CONXICOEUR ont participé du mercredi 13 au dimanche 17 avril à la formation délivrée par la Fédération Française de Sport de Contact et Disciplines Associées (FFSCDA). Cette formation leur a permis d’obtenir un Brevet de Moniteur Fédéral niveau 2 (BMF2) de Pancrace.
Cet art martial/sport de contact (selon qui veut) n’est pas très connu en France, mais l’est beaucoup plus dans le monde des arts martiaux et des sports de contact.

pancrace_antique sol-pancrace

Le pancrace (art ce combat grec antique) est très complet puisqu’il permet des échanges aussi bien debout (boxe pied/poing et projection) qu’au sol (lutte/newa). Un combat peut donc se dérouler entièrement debout ou se transformer en lutte au sol dès les premières secondes selon la technique des combattants. L’arbitrage de la discipline permet sur le plan tactique de ne privilégier aucun style en particulier, seul l’athlète dominant l’ensemble des techniques (frappes pieds-poings, prises douloureuses, projections, combat au sol, techniques de soumission, maîtrise de l’espace et de la zone de combat) pouvant l’emporter à compétences physiques égales entre deux pangratiastes.
Comme vous l’aurez donc compris, la frontière entre pancrace et ju-jitsu est limitée. Même si elle existe.
Aussi, nous avons voulu par cette démarche de formation nous adresser à des combattants complets, mais qui s’affrontent sans “gi”.

gants-pancrace short_pancrace

Nous retrouvons de la percussion, des amenées au sol par des saisies et/ou projections, et du combat au sol: les 3 dimensions du combat.
Nous vous rassurons, nous n’avons pas changé de crémerie. Nous sommes justes allés voir nos “cousins” de combat. Nous avons appris, échangé, rencontré des personnalités énormes, et des combattants incroyables. Il n’existe pas qu’une seule école de combat, de technique, d’esprit martial ou de “contact”. Nous l’avons déjà dit, et nous le répétons. Personne ne peut se prévaloir d’une technique, d’un style supérieur à un autre. Tout est échange, amélioration, rénovation. Parfois des techniques nouvelles arrivent, mais elles sont aussitôt copiées, améliorées, etc… Comme le dit l’adage, “une idée ne vaut que si elle est partagée par tous”. Idem pour les sports de contacts, ou les arts martiaux.
Dans notre démarche nous recherchons ce qu’il se fait de mieux, ce qui a fait ses preuves, dans certains contextes d’utilisation (combat réel, avec ou sans “gi”, etc.). 

Et comme le ju-jitsu tel que nous le concevons est très proche du pancrace, il nous paraissait normal de nous adresser à la FFSCDA pour améliorer nos connaissances, nos techniques et nos entrainements.
Cela nous a également permis de nous remettre en question sur notre passé martial. Qu’est ce qui marche? qu’est ce qui ne marche pas? Suis je bon en pied/poing, en projection? au sol?
Même si les conditions de combat sont différentes, des bases communes sont nécessaires, notamment le pied/poing. Eric a ainsi compris que cela ne s’improvisait pas, et chaque erreur dans un combat est lourde de conséquence. Conclusion: revoir le pied/poing. C’est impératif.
C’est aussi ça se confronter à d’autres école, niveaux, et enseignants. Apprendre des autres, et mettre le doigt là où ça fait mal. Je vous rassure, son “sol” n’a pas démérité au moins!!

Fernand-Lopez-BMF2

Pour cela un grand merci à M. Fernand Lopez Owonyebe. Multi consacré en sports de combat divers et variés, et éducateur sportif / professeur hors pair. C’est un combattant et pédagogue né. Il possède des qualités humaines grosses comme ses bras, et un coeur énorme comme le renversement de Laurent (tous les pangratiastes présents à cette formation s’en souviendront). Mais nous reviendrons bientôt sur M. Lopez Owonyebe dans une rubrique du site bien connue de nos visiteurs… patience…

Pour en finir, cette formation nous permettra d’ouvrir une section, voir un club consacré au pancrace sous l’égide de la FFSCDA, ou d’amener des jujitsukas avertis et combattifs vers des compétitions de pancrace, officiellement, et légalement.

C’est la démarche de l’EFJJSD: apprendre, échanger, transmettre, créer, et faire de nos pratiquants des “martialistes” complets.

La commission technique.

Thumbnail image L’équipe technique de l’EFJJSD en stage BMF2 Pancrace à la FFSCDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.