Édito spécial fêtes de fin d’années 2020

Au revoir 2020, bonjour 2021.

2020 aura été une année très particulière pour notre école.

Nous nous souviendrons longtemps de l’anniversaire de ses 10 ans.
Le moins qu’on puisse dire c’est que celle-ci ne nous aura rien épargné.
Nous avons d’abord subi un arrêt brutal en mars puis vécu notre 1er confinement.
De nombreux stages ont ainsi été annulés, dont celui de printemps à Liverpool, d’été en Corse et au Japon à la Toussaint.

La section Enfants de Charenton, que nous avions mis trois ans à mettre sur pied et qui commençait à trouver toute sa place, s’est brutalement interrompue.

Personnellement, cette année a été propice à la réflexion et à l’introspection. La cinquantaine approchant y est peut-être aussi un peu pour quelque chose 😉

Ceux qui me connaissent, savent que je suis un homme engagé.
Je fais toujours les choses par motivation et en y mettant tout mon cœur, au détriment souvent de ma vie personnelle.
Dire que cette situation ne m’a pas énormément interrogé et affecté serait donc un mensonge.

Mais l’espoir est venu au mois de septembre lorsque je vous ai retrouvé toutes et tous, bien déterminés à écrire de nouvelles pages pour notre école.
Personne ne manquait à l’appel et tous les sourires montraient à quel point c’était bon de se retrouver …
Aujourd’hui un troisième confinement est évoqué, rendant la reprise prévue au 20 janvier 2021 incertaine.
Quoi qu’il en soit, on ne lâche rien.

Dès que le feu vert sera donné à la reprise, je sais maintenant que je vous retrouverai toutes et tous, tant votre engouement pour notre discipline et votre attachement à notre école sont grands.

Au moins ce COVID19 a eu le mérite de nous montrer la vision qu’ont les politiciens de nos arts martiaux respectifs.
C’est-à-dire une activité non-essentielle à la vie de notre pays.
Exit les bénéfices santé, les enjeux psycho-sociaux et le plaisir.
En pleine crise sanitaire, c’est un non-sens total car nous n’en avons jamais eu autant besoin que maintenant.
Mais je ne reviendrai pas sur ce sujet …

L’année 2020, c’est aussi 4 nouvelles ceintures noires en février, des formations DIF à venir et des BPJEPS à valider dès que le temps y sera plus favorable.
C’est aussi une nouvelle reconnaissance fédérale pour moi (et non des moindres) que nous fêterons dignement lorsque les conditions le permettront. 😉

Un vent nouveau souffle sur le sport en France. Il suffit de regarder ce qu’il se passe à la FFJDA pour y voir de beaux projets en perspective. Qui l’aurait cru ?!

Aussi, pour 2021, je fais le vœu que tous les acteurs des arts-martiaux puissent enfin se retrouver autour de stages basés sur l’entraide, le partage et la prospérité mutuelle.
Que ces mots ne soient plus simplement des reliques qu’on affiche aux murs de nombreux dojos sans jamais les appliquer.
Je fais le souhait aussi que tous les égos, qui tuent trop souvent nos disciplines, restent définitivement au vestiaire pour nous consacrer uniquement à la pratique, à l’étude et à la remise en question permanente.

Que les rancœurs d’hier deviennent nos forces d’aujourd’hui.

Capitalisons sur cette année écoulée pour que 2021 soit la plus belle de toutes les années.
C’est ce que je souhaite profondément.

A tous les amis de notre école et aux autres, je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année, ainsi qu’à vos proches.

Un chapitre se tourne et un autre commence dans quelques jours.

Bonnes fêtes à tous.

Et d’ici là, prenez soin de vous.

Laurent Rochat